We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Imagine​.​.​.

by Barricades

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
Imagine le Monde Regarde le monde et dis-toi que tout va changer On a tout exploité, tout consommé, tout consumé Hier encore pour avancer l'homme se devait de marcher Mais aujourd'hui pour vivre en somme il doit se précipiter L'imagination se décline en évolutions Mais les révolutions nous fascinent Imagine le monde Regarde ces murs qui s'effondrent tout autour de toi Regarde le monde...encore une fois ... Quelques secondes L'ère du grand capital va tous nous laisser sur la paille Il nous reste que dalle, on a tout sucé jusqu'à la moelle Énergétique, informatique, numérique, industrielle La prochaine révolution sera-t-elle aussi belle ? L'imagination se décline en révolutions Mais l'évolution des machines ... Imagine le monde Sens-tu la terre qui gronde juste sous tes pas Regarde le monde...encore une fois ... Pour quelques secondes Imagine le monde Regarde ces murs qui s'effondrent tout autour de toi Regarde le monde, ouvre les yeux Imagine le monde Entends-tu ces âmes qui frondent ... Sésame ouvre-toi Imagine le monde... ferme les yeux... Une dernière fois
2.
La machine 02:21
La machine La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera La machine s'emballe et rien... Toujours augmenter la cadence pour pouvoir atteindre la transe Etre en sursis depuis la naissance En accélération jusqu'au dernier virage Contrôler les dérapages, esquiver les collisions La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera Toujours réduit au silence, dans le vacarme assourdissant Des métropoles immenses, de plus en plus denses Encore en expansion vers un nouvel âge Eviter les naufrages, rassurer la population La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera Toujours booster la puissance des processeurs en souffrance Encore plus vite, les battements de nos cœurs A l'unisson, tout ça pour hurler sa rage Lors d'un dernier suffrage, juste avant l'explosion La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera La machine s'emballe et rien ne l'arrêtera
3.
Ta croix 03:09
Taa croix Ainsi sois-tu, le monde s'écroule devant tes yeux Des myriades d'étoiles s'éteignent à petit feu Hier tes pensées t'amenaient au bord du précipice, inconscient Loin devant ton regard roulait un corbillard et Y'a plus rien maintenant que des murs qui t'attendent Ta croix, ton destin Toi tu rêves de prendre un autre chemin mais cette flèche qui t'atteint en plein cœur, ça te blesse Un jour peut-être tu voudras revenir ici, beaucoup plus vieux Mais pour toi si peu d'avenir tu sais, ça fait partie du jeu Aujourd'hui tes pensées te mènent encore bien trop confiant mais ces croix, ces regards te guideront dans le brouillard et Y'a plus que du vent, des murmures que t'entends Ta croix, ton destin Toi tu rêves de prendre un autre chemin Mais cette flèche qui t'atteint en plein cœur Ne laissera pour toi qu'un parfum de mort Au matin tu devras faire face à tes choix Les larmes de ce gamin que tu broyais dans tes bras Ce sera comme une arme qui se dresse contre toi Pour foudroyer ton âme, t'abattre de sang froid Voici venu le temps d'assumer l'impact Le choix de tes actes, le poids de ce pacte Voici venu le temps d'exhumer les traces Qui apparaissent en surface au travers de la glace Loin devant ton regard roulait un corbillard et Y'a plus rien maintenant que des murs qui t'attendent Ta croix, ton destin Toi tu rêves de prendre un autre chemin Mais cette flèche qui t'atteint en plein cœur Ne te laisse...aucun espoir
4.
Tourner la page Tant d'années ont passé et je me demande encore Je me demande encore... Je rentrais du taf en voiture et la radio crachait si fort Des visages des figures...visions gravées sur des accords Comme en boucle tournaient les images Impossible de tourner la page, de tourner la page L'effondrement de ces tours tel un vide dans le décor Incessants allers-retours, pas de pudeur face aux corps Comme en boucle tournaient les images Impossible de tourner la page, de tourner la page Tant d'années ont passé et je me demande encore Je me demande encore... Comment faire dans le futur ? Faudra-t-il partager tous les torts ? Voir sa vie jetée en pâture et tout effacer sans remord ? Comme en boucle tournaient les images Impossible de tourner la page, de tourner la page Dans mon cœur une fracture, le myocarde soutient l'effort Dans la douleur pas de censure, y'a mon écran qui pue la mort Comme en boucle tournaient les images Impossible de tourner la page Comme en boucle tournaient les images Impossible de tourner la page, de tourner la page
5.
Seul 04:18
Seul Le lion va s'endormir d'un sommeil de plomb Il observe avec tristesse sa terre qui s'embrase Il voit les flammes l'envahir devancées par les ombres Qui petit à petit prennent possession de l'espace Il repense sans regret qu'il aurait pu s'enfuir Mais sa fierté le rassure Un soleil jamais ne tombe en cendres Seul, je suis seul parmi tous ces gens Et je resterai seul en cet instant Le dragon se pose enfin Il a mis à feu et à sang Ce royaume qu'il a atteint après tant d'années Il a tellement souffert pour en arriver là Qu'il ne mesure pas la grandeur de tout ce qu'il a brûlé Il repense sans regret à ce qu'il a détruit Mais sa fierté le rassure Un phénix renaît toujours de ses cendres Seul, je suis seul parmi tous ces gens Et je resterai seul en cet instant
6.
Epoux-Vantail Allo, oui, ne raccroche pas, j'ai fait les premiers pas Je préfère tout quitter et tout abandonner Mon projet est clair, oui chaque heure est une vie Je dois m'arracher des griffes de l'ennui Ça ne sera pas facile, sortir de ce cercle Chaque heure est un siècle, courir est inutile Ma vie n'est plus à vendre, dis, treize ans ça suffit Je ne veux plus attendre, non cette fois c'est fini Sous ses coups tout s'écrit Tout s'écroule sous ses cris Elle s'en fout , elle s'enfuit Elle s'offre une autre vie Tous les coups sont permis Son sang s'écoule sans un bruit Elle s'en fout elle s'enfuit Elle s'en veut mais tant pis Conjurer les sorts, système de défense Comme un sixième sens et affronter la mort Le regard des autres. C'crime est carcéral Je fais le grand saut, destination pénal
7.
Me réveiller Sur le chemin de l'ennui circulent les images de la vie Des moments présents, empreints de nostalgie Faut-il continuer à rêver, redescendre sur terre Dans ce monde connu, inconnu ultra-ordinaire Continuer d'avancer dans des méandres d'incertitudes Aux travers désordonnés de cette vie trop compliquée Pour faire comprendre ou vendre, un changement d'attitude Pour moi ça crève les yeux, c'est juste un voile sur la vérité Mais rien n'y fait, les yeux bandés Je lance des flèches dans le vide du quotidien Qui doucement m'entraine vers la monotonie Mais rien ne change je suis toujours dans le même train L'idée insupportable de devoir trancher mes doutes L'Everest de mes soucis se met au travers de la route Une rencontre, une absence, un moment d'égarement Et tout s'en va au fil du temps Tout changer, être heureux, en danger M'éveiller, vivre mieux, tout quitter Oublier mes pensées, mon passé...Me réveiller Passer des heures ailleurs, avoir l'impression d'exister Profiter du moment présent, lui donner de l'importance Pourquoi jouer la prudence, je préfère l'insouciance Même si la fin est proche, pourquoi y penser ? Un jour arrive où tout bascule, Tout se bouscule et tout s'annule Tristesse, bassesse, un parfum de noirceur Qui flotte dans l'air et ronge ton cœur
8.
L’illusionniste A l'école du cirque, tu marches sur un fil Jamais ne te défiles quand l'ambiance est électrique Sous ton grand chapiteau, tu jongles avec ma vie De pirouettes en saltos, je reste à ta merci Laisse-moi entrevoir Tout ce qu'on peut faire Et laisse-moi croire Et laisse-moi croire que toi, tu peux le faire Cycliste équilibriste, tu retournes ta veste En traversant la piste, qu'importe qu'on te déteste Dans la cage aux fauves, tu sauras t'en tirer Avant que tu te sauves, n'oublie pas de saluer Laisse-moi entrevoir Tout ce qu'on peut faire Et laisse-moi croire Et laisse-moi croire que toi, tu peux le faire Derrière ton guichet, toujours prêt à encaisser Tu ne rends pas la monnaie, c'est à prendre ou à laisser Laisse-moi entrevoir Tout ce qu'on peut faire Et laisse-moi croire Et laisse-moi croire que toi, tu peux le faire...
9.
Joue-le plus fort J'ai envie de me faire la belle Et de faire rugir les décibels Comme envie de métamorphoses M'évader, vivre autre chose Hey ! Joue- le plus fort Joue ce refrain encore et encore Allez, vas-y ! Joue- le plus fort On s'arrêtera quand on sera mort J'ai plaqué des rimes sur trois accords Craché ma rage, mon désaccord Oublié pendant un instant Que ce monde tournait pour l'argent Hey ! Joue- le plus fort Joue ce refrain encore et encore Allez, vas-y ! Joue- le plus fort On s'arrêtera quand on sera mort Inutile de se voiler la face Chacun de nous va rester à sa place Tant qu'on ne brisera pas les chaînes Qui nous lient à ces vieilles rengaines Hey ! Joue- le plus fort Joue ta vie encore et encore Allez, vas-y ! Joue- le plus fort On s'arrêtera quand on sera mort
10.
1-2-3 02:58
1-2-3 Dans mon univers embrumé, immaculé, j’attendais l'éternel J'en voyais de toutes les couleurs Dans ma tête c'était comme un arc en ciel J'ai tant imaginé qu'un jour je pourrais m'envoler Que parmi les nuages je retrouverais l'état sauvage alors J'ai grimpé sur les toits et puis j'ai compté jusqu'à trois 1...2...3 Je passais mes journées entouré de gens qui N'avaient plus les pieds sur terre Et dans ma chambre capitonnée, le soir, moi je rêvais de prendre l'air. J'ai tant imaginé qu'un jour je pourrais m'envoler Sortir de ma cage et planer parmi les nuages alors Je suis monté sur les toits et puis j'ai compté jusqu'à trois 1...2...3 De grands sourires, dès le réveil, comme le chat d'Alice Au pays des merveilles Ma mémoire me jouait des tours, j'me souvenais plus De c'que j'avais fait la veille J'ai tant imaginé qu'un jour je pourrais m'envoler Sortir de ma cage et planer parmi les nuages alors Je suis monté sur les toits et puis j'ai compté jusqu'à trois 1...2...3
11.
XP-327 03:54
XP-327 Document XP-327, l'aventure enfin touche à sa fin Chaque jour mes actions se répètent du soir au matin La même impulsion, les mêmes battements de mon cœur Rien, je ne vois rien Je n'entends rien, je ne sais rien Mais quel paradoxe ce manque d'espace J'ai besoin de trouver ma place A nouveau j'essaie de reprendre le contact En vain le silence absolu... Perdu dans le vide, mon esprit reste intact Je garde confiance, irrésolu Rien, je ne vois rien Je n'entends rien, je ne sais rien Mais quel paradoxe ce manque d'espace J'ai besoin de trouver ma place

about

Enregistré et mixé en 2020 par Bruno Preynat au "Studio E"
Pochette : Julia GOMES

credits

released April 12, 2020

license

all rights reserved

tags

about

Barricades Paris, France

Barricades est apparu sur la scène rock hexagonale courant 2008.
Une musique qui mélange les influences du rock, du punk et de la pop,
Les chants, toujours mélodiques et soutenus par des chœurs efficaces, nous livrent une vision pré-apocalyptique de notre société en traitant divers sujets d'actualité et en nous plongeant au cœur de la pop culture de notre époque.
... more

contact / help

Contact Barricades

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Barricades, you may also like: