We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Sans Titre

by Barricades

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €5 EUR  or more

     

1.
Sans Titre 1 03:44
SANS TITRE 1 Sans titre 1 Artiste inconnu Perdu dans une liste sans fin Compressé, je ne m’y retrouve plus Je ne suis rien, dans ce giga-space Juste une trace qui peu à peu s'efface Invisible, prisonnier de la nasse A peine audible et noyé dans la masse Il faut pas se méprendre Moi je n'ai rien à vendre Juste mon nom que je donne Que le diable me pardonne C'est quoi ce refrain ? Encore un fichier perdu Cette mélodie m’entête depuis ce matin Mais son nom je ne l’ai pas retenu Copiés-collés dans une autre fenêtre Téléchargés vite fait sur internet Accumulés dans ma bibliothèque Et chaque jour un peu plus dans ma tête Il faut pas se méprendre Moi je n'ai rien à vendre Juste mon nom que je donne Que le diable me pardonne Sans titre 1... Sans titre 1 Sans titre 1... Sans titre 1
2.
Pense à moi 02:42
PENSE A MOI Perdu sur la terre des hommes Si l'aventure dans ta tête résonne Lâche prise sur ce monde qui t'ignore Lâche prise et tu seras plus fort Si tu trouves ta vie monotone Si tu t'endors quand ton réveil sonne Qui que tu sois viens vers moi Moi je suis là tout près de toi Pense à moi, pense à moi Moi je ne pense qu'à toi Pense à moi tu verras On ira, si tu le veux Loin de tout ça Toujours tu dois payer la dîme Et toi tu trimes, tu courbes l'échine Lâche prise sur ce monde qui t'oppresse Montre les crocs, arrache la laisse Tu n'peux plus masquer ta colère Tu manques d'air, et tout va de travers Qui que tu sois viens vers moi Moi je suis là tout près de toi Pense à moi, pense à moi Moi je ne pense qu'à toi Pense à moi tu verras On ira, si tu le veux Loin de tout ça
3.
Anakine 02:24
ANAKINE Perdu...de douleur et de haine Tu fuis en aveugle cette voix qui t’emmène Laisser tes sens et tes envies En toute confiance te guider dans la nuit Tu vacilles et bascules De l’autre côté Esprit jeune et crédule Brille dans l’obscurité Cerné par les flammes et la peur Tu sens gronder les larmes dans ton cœur Cloitré tout au fond d’une cage Dans un souffle ultime, exulte ta rage Tu vacilles et bascules De l’autre côté Esprit jeune et crédule Brille dans l’obscurité Anakine laisse en toi monter la colère Héroïne au sang froid, Dans un gant de fer tu tiens tout l’univers
4.
La Plume 04:33
LA PLUME Peur quand remontent à la nuit les murmures et les cris Mon espoir s’évanouit et ne laisse plus alors Qu’un espace sans décor Puis, quand se pose en douceur le masque de ces heures D’angoisse et de langueur qui nous enferme encore Dans d’éternels remords Pleurs. Cette douleur me ronge Comme tangue un bateau Me soulève, me replonge Loin du phare qui s'allume Et même si c’est trop tôt Moi je reprends la plume Loin des pensées égoïstes que je sais provocantes Dans ce monde qui m'attriste où grandit la colère Je repense à mes frères Et en leur nom c'est certain, de manière indécente Je retrace le chemin menant vers la lumière Que nous prenions sincères Pleurs. Cette douleur me ronge Comme tangue un bateau Me soulève, me replonge Loin du phare qui s'allume Pleurs. Cette douleur me ronge Comme la lame d'un couteau Taille mes rêves et mes songes Dans cette vie que j'assume Et même si c’est trop tôt Moi je reprends la plume Pour l'ébauche d'un sourire, je repars au hasard Je pardonnerai le pire au creux de vos regards Pour un nouveau départ Moi je reprends la plume
5.
Le Contrat 03:12
LE CONTRAT Pour un peu de chaleur, je m’étais approché Observai derrière la vitrine A l’intérieur cette fille sur une banquette de moleskine Les odeurs me reviennent, mes pensées qui s’enchainent Envouté dès l'instant où j'ai poussé la porte Délesté de mes peurs comme un corps qu'on emporte J'ai quitté le combat Lui ai cédé mon âme Signé le contrat Ad vitam æternam Diffusant sa chaleur, elle s’était rapprochée Pour mieux me voir raconter mes histoires De la vie sans saveur que je retrouve chaque soir Aujourd’hui fatigué, le temps m’a rattrapé J’ai payé l’addition, j’y ai mis le prix La laissant prendre alors un peu plus que ma vie J'ai quitté le combat Lui ai cédé mon âme Signé le contrat Ad vitam æternam
6.
7.
La Meute 03:24
LA MEUTE Tout était calme et silencieux Des chemins tous abandonnés Les ombres s'appropriaient les lieux Tous unis pour une nuit de folie La meute se retrouvait la nuit Maigres plaisirs à partager Laissant pulser toutes leurs envies Tous unis pour une nuit de folie En bande les loups hurlent à la lune Sortent les griffes, montrent les crocs En bande les loups hurlent à la lune Sortent des canifs et vident des kros Ils ne cherchent pas la fortune Mais vendront chèrement leur peau Malheur à toi qui es de sortie Pour la meute t'es qu'une proie facile Un mets de choix juste servi Tous unis pour une nuit de folie Les feux des flics brillent dans la nuit Leur vie ne tient plus qu'à un fil La meute se quitte aux cris des chiens Des fusils pour une nuit de folie En bande les loups hurlent à la lune Sortent les griffes, montrent les crocs En bande les loups hurlent à la lune Sortent des canifs et vident des kros Ils ne cherchent pas la fortune Mais vendront chèrement leur peau
8.
Cannibale 03:51
CANNIBALLE Je marche dans la rue, parmi tous ces gens. Dans le regard : Peur que l’inconnu pour de l’argent frappe au hasard. Je perçois l’indigence de ces lieux quand je m’égare. Parfaite innocence quand tu me suis du regard. Quel est ton secret, ton pouvoir ? Quels sont tes regrets, ton histoire ? Je sais ton choix est fait, ta décision est prise. Tu as le cœur en paix quand ton arme me vise. Dans ta ligne de mire, je fais une proie facile. Je serai le prochain sur ta liste. C'est certain. Allongé au soleil, le corps gisant sur le trottoir. Une voix me réveille en me disant « c’est trop tard ». Je perçois la distance des émotions qui nous séparent. Parfaite innocence quand tu m'as fui d'un regard. Quel est ton secret, ton pouvoir ? Quels sont tes regrets, ton histoire ? Je sais ton choix est fait, ta décision est prise. Tu as le cœur en paix quand ton arme me vise. Dans ta ligne de mire, je fais une proie facile. Je serai le prochain sur ta liste. C'est certain... Je sens monter en toi les indices du mal Qui lentement te pénètrent et te rendent animal. Des tremblements trahissent tes pensées cannibales. Parfaite innocence quand tu m'as tué d'un regard. Quel est ton secret, ton pouvoir ? Quels sont tes regrets, ton histoire, Mon histoire, votre histoire, notre histoire ?
9.
LA TRAVERSEE Tout au fond de tes yeux on voyait briller l’espoir Ta famille était là … dernier au revoir Encore adolescent tu traçais ton destin A bord de ce bateau pour un pays si lointain Réaliser tes rêves le cœur nourri d’ambition Attendant qu’la nuit s’achève et perdre la raison Mais enfin arrivé au large des côtes d’Opale Trop dur de supporter le souffle des rafales C’est la fin du voyage, l’attente est terminée Le ciel tourne à l’orage et le temps s’est figé Autour de toi les corps de tous tes amis Qui ne semblent encore n’être qu’endormis Vous étiez des centaines pour cette traversée Mais en entrant sur scène le doute vous a traversé C’est la fin du voyage maintenant c'est terminé Le ciel a tourné à l’orage et le temps s’est figé Tu es venu jusqu'ici, messager de liberté Et tel une bouteille, les vagues t'ont emporté...
10.
Las de cœur 03:16
LAS DE COEUR C’est l’histoire de mon chagrin, celui de t’avoir un jour quittée, La tristesse de ne pas t’avoir assez embrassée et aimée Désirs sans cesse présents, nourris de nos prochaines rencontres Puisque c’est ainsi que nous n’avons pas réussi à rompre Ce baiser qui me manque pour t'ouvrir et t'apaiser, C'est pour moi l'envie de toi, cette envie que tu n’as plus, Ce désir qui me ronge efface du miroir Le bonheur que tu as écrit mais qui reste maintenant dans le noir C’était en juin, n'était ce juste bien, pour qu'en août s'éteigne le doute ? Maintenant septembre, fin de l'été, juste avant l'automne … j'suis carrément out Faut reprendre le turbin, sans envie c'est déjà bien monotone Mais sans rien purger, même pas baiser, y aller … merde tu déconnes Tu dois me détester, m'accuser enfin me blâmer Et pour moi la rage d'avoir gaspillé tout un putain d'été Ce désir qui me ronge efface du miroir Le bonheur que tu as écrit mais qui reste maintenant dans le noir Et merde elle est longue c'putain d'autoroute J’vais quand même pas m’faire le shoot Sans rien à programmer, à s'aimer Devrait être emplit le temps à passer C'est aujourd'hui et maintenant qu'il faut imaginer Ce qui nous fera oublier le passé Sans rien à programmer, à s'aimer Devrait être emplit le temps à passer
11.
Autre Foi 03:07
AUTRE FOI J'aurais voulu construire ma vie Sans jamais penser à demain Je t'ai tout donné dans la nuit Tu m'as tout repris ce matin J'aurais aussi voulu espérer Pouvoir m'offrir en ton nom Ma rémission Autrefois, autrefois Je m'écartais de ta voix Mais tel que tu me vois Je suis là, je suis là Mais toujours loin de toi J'aurais voulu, garder la foi Toujours avancer dans tes pas Me bercer de tes illusions Me bercer de ta religion J'aurais aussi voulu espérer Pouvoir m'offrir en ton nom Ma rémission
12.
Vivant 02:35
VIVANT Pris au piège dans cette fuite en avant Je suis mon instinct dans les couloirs du temps. La liberté n’a pas de prix j'revendique à présent A haute voix dans la nuit au mépris de tous ces gens Hey ! J'ai le droit de hurler que je suis... Vivant ! Enfin je prends la mesure du temps Qui passe et se fissure. L’usure des sentiments N’efface en rien ces profondes blessures Qui s'éclairent au matin dans les bras de ton amant. Hey ! J'ai le droit de hurler que je suis... Vivant ! J’entends au fond des décibels le néant Qui résonne dans ma tête comme les cris des enfants Qui se taisent prenant leur souffle un instant Pour faire la synthèse de leurs affres naissants Hey ! J'ai le droit de hurler que je suis... Vivant ! Je profite alors des dernières secondes De mon existence passée A essayer de régler au pas mon passage éclair Avant que ne s'éteigne à jamais la lumière Hey ! J'ai le droit de hurler que je suis... Vivant !
13.
Com Unik 03:45
Com unik 2 ans presque 3 et … aujourd’hui… c’est … calme plat. Sms, mms et mes fesses comme les mécènes c’est …la panne sèche. Ta perdu ton portable, ta cassé ton pc ?!Dis ?!… Pourquoi tu es si loin ? Le pire, c’est que je te sens être bien, tu as reconstruis ton nid, ta vie… tes amis. Je ne peux plus reculer, annuler ou effacer.Mon sang, t’aimant, pourri a traverser ces départements, J’ai peur de descendre pour un jour entendre qu’un autre...n’a juste qu’a traverser son appartement, Quand je pense à t’aimer, j’en ai encore envie...Avant qu’un con sot m’donne les remords et la maladie Me doter, direct en pharmacie, d’un kit condom quequette...(Gonzesse) sécurity C’est l’air numérique. Tout a portée d’clic. La toile nous menace. Reste toujours une trace Juste un com de toi, noyé dans cette crasse T’sais pourtant qu’ j’te kiff, vas y communiques Voila ou j’en suis, c’est pas … joli. Plus d’énergie, plus de sens à …ma vie. La solitude m’éteint … le jour et elle m’allume … la nuit. Aucun signe des temps pour rêver d’une bonne heure. Il y a pourtant dans mon cœur toujours cette lueur qui me donne envie de croire, d’espérer, d’faire encore quelque chose de… ma vie. Je pense juste que tu as compris, même si c’est dur à entendre Moi… je pourrai comprendre La rage qui s’dilate quand les fois gémissent ! Faut sauver l’amour avant qu’il ne se tarisse J’ai pâle moral, jeunes ni croient plus, les grands décadents nous foot tous dedans. J’ai pâle moral , je sens que c’est presque fini , vas y … faut qu’on … COMMUNIQUE !!! C’est l’air numérique. Tout a portée d’clic. La toile nous menace. Reste toujours une trace Juste un com de toi, noyé dans cette crasse T’sais pourtant qu’ j’te kiff, vas y communiques C’est l’air du numérique. Tout a portée d’clic. Ya l’bit C’est chic La toile nous menace. Reste toujours une trace Juste un com de toi, noyé dans cette crasse J’recois m’agace T’sais pourtant qu’ j’te kiff, vas y communiques Communiques La toile nous menace. Reste toujours une trace les grands décadents nous foot tous dedans Rien qu’un com unique, Moi j’pourrai comprendre pas la peine d’attendre, vas y … faut qu’on …comm u nique
14.
Amsterdam 02:59

about

Spéciale dédicace à Norb

credits

released January 1, 2017

Enregistré en 2016 par Laurent THEVENEAU
Pochette : Louna REGATOS

license

all rights reserved

tags

about

Barricades Paris, France

Barricades est apparu sur la scène rock hexagonale courant 2008.
Une musique qui mélange les influences du rock, du punk et de la pop,
Les chants, toujours mélodiques et soutenus par des chœurs efficaces, nous livrent une vision pré-apocalyptique de notre société en traitant divers sujets d'actualité et en nous plongeant au cœur de la pop culture de notre époque.
... more

contact / help

Contact Barricades

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Barricades, you may also like: